Le Documentaire

SINOPSIS

Ce documentaire nous rapproche à la vie et l’oeuvre de Pape Niang, un musicien sénégalais qui nous raconte lui-même son histoire avec l’aide de son environ plus proche, sa famille y ses amis. Ils ont partagé avec nous ce qu’il fait tous les jours.

Aveugle de naissance, ce musicien du quartier de Ouakam et un amoureux autant du Soul et du Jazz comme de la Salsa ou du Rock&Roll, a fait partie de la scène dakaroise dans le années 70. Il a été membre de bandes comme la Kad Orchestra, l’Orchestra Baobab ou la Xalam 1, et il a partagé la scène avec des musiciens de la taille de Prince Cissokho ou Ismael Lô, connus tous eux internationalement.

Aujourd’hui Pape s’occupe de sa propre bataille personelle: lutter pour l’ intégration des handicapés dans la société sénégalaise.

Batteur, joueur d’ harmonica et chanteur, il est un artiste exceptionel qui depuis 30 ans, continue à élever sa voie et se fait écouter, avec les mêmes énergies et les mêmes forces qu’ avant.

fotos05

PROJET

Jimmy Dakar Soul c’est notre “opera prima” première oeuvre, notre premier documentaire.

L’idée de réaliser ce documentaire est née d’une rencontre fortuite pendant le festival de Jazz Saint Louis de Sénégal de 2012.
Nous étions dans une boîte, en attendant pour le début d’un concert, quand quelqu’un s’est approché pour nous parler, il s’est avéré Baye Sy, guitariste Kurel Band, groupe qui accompagne à Pape Niang il y a quelques années.
Baye Sy nous a dit qu’il était musicien et qu’il jouait celle même nuit-là avec la Kurel Band dans une autre boîte de Saint Louis, en dehors du circuit officiel programmé dans le festival.
C’est ainsi que nous avons connu Pape Niang et sa bande. Nous avions écouté aux grands musiciens Africains comme Miriam Makeba, Salif Keita, Ali Farka Touré, Yossou N’dour, Fakoli, Alpha Blondi, entre autres, mais jamais nous avions entendu parler de Pepe Niang,…,
appelé Jimmy par ses amis.
Pape Niang serait une decouverte pour nous.
Depuis cette première rencontre, nous avons eu beaucoup de contact avec Pape et La Kurel Band. C’est facile de les voir jouer dans des boîtes de nuit de Dakar. Nous avons donc établi progressivement une relation plus étroite avec le groupe, ce qui nous a permis de plus apprendre sur leur vie quotidienne et leur histoire.
Quand nous avons connu Pape il nous a semblé un homme avec beaucoup de force, beaucoup de feeling et c’est justement là que nous avons pensé à realiser un documentaire. C’était un rêve pour nous mais peu à peu cette idée a pris forme et actuellement nous avons déjà enregistré quelques prises
Étant donné que nous jouissons de la confiance absolue et l’appui de la bande, ainsi que de leurs proches, il nous semblait que c’était le moment de mettre en place le projet. Pour celà, au lieu d’aller à une banque en attendant d’obtenir le financement (ils disposent normalement de délais fermés et cela aurait été retardé tout le procès) nous avons choisi l’option du crowdfunding qui nous semble une philosophie très intéressante celle du micromécénat qui offre la possibilité à n’importe quelle personne intéressée au projet de collaborer en faisant partie de l’équipe de production et aussi il favorise sa diffusion et il s’agit de cela , de permettre de connaître l’histoire et la musique de Pape.

Il a été possible grâce à 174 mécènes qui, à partir de 5 euros ont collaboré avec ce documentaire. Le film est tourné en wolof et en français. Il a été entièrement tourné à Dakar, en Sénégal.

fotos01

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s